Derniers jours pour faire votre inscription sur les listes électorales

Il ne vous reste plus que quelques jours pour vous inscrire sur les listes électorales, si ce n’est pas déjà fait !

Cela ne prend pas plus de 15 minutes et vous permettra de voter dans votre ville les 23 et 30 mars prochains. (cliquez ici pour accéder au site)

inscription listes electorales

Pour réaliser cette démarche, vous devez accompagner votre demande de certaines pièces justificatives numérisées :

Pour les citoyens français :

  • Un titre d’identité en cours de validité
  • Un justificatif de domicile

Pour les autres citoyens de l’Union Européenne :

  • Un titre d’identité en cours de validité
  • Un justificatif de domicile
  • Une déclaration sur l’honneur telle que décrite ci-dessous
Publicités

Hommage à Nelson Mandela

Image

Hommage à Nelson Mandela

Jeudi 5 décembre 2013. Nelson Mandela est mort. L’homme est devenu une icône, un symbole unanimement célébré à travers le monde. Son nom scandé sur les cinq continents est synonyme de résistance, de libération, d’universalité.

Les élus MGC, au côté de l’ensemble de leurs collègues du conseil municipal, ont assisté à une cérémonie en hommage à l’ex président sud-africain et prix Nobel de la Paix. L’artiste Hopare a réalisé un portrait de Nelson Mandela sur le mur de l’espace de proximité qui porte son nom.

 

Retrouvez le discours de Corinne Valls à cette occasion :

« Mesdames, Messieurs,

Chers amis,

 

Il y a une semaine, jour pour jour, nous avons appris avec tristesse le décès de Nelson Mandela, figure universelle du combat pour l’égalité, la liberté et la paix.

Il était normal que nous nous retrouvions tous ici, dans cet espace qui porte son nom depuis 1984 Depuis près de 30 ans, Romainville a toujours estimé que Nelson Mandela symbolisait cette humanité capable de lutter et de souffrir pour ce qui est juste, mais également de pardonner pour se donner la chance du bonheur.
Nelson Mandela a été le principal artisan de la prise de conscience internationale en faveur de la justice en Afrique du sud. Il a résisté à l’enfermement pendant 27 ans. Il a vaincu le système odieux de l’apartheid. Il a su tendre la main à ses oppresseurs. Il a bâti une démocratie dans un pays qui ne la connaissait pas.
Devenu Président il a offert à l’humanité le témoignage extraordinaire d’un homme victime de l’injustice qui refuse la vengeance et voue le reste de son existence à promouvoir la concorde et la paix.

Comme l’a justement dit François Hollande, Nelson Mandela est un exemple. Un exemple de résistance face à l’oppression. Un exemple de liberté face à l’injustice. Un exemple de dignité face à l’humiliation. Un exemple de clairvoyance face à l’intolérance. Un exemple de pardon face aux haines. Un exemple de lucidité face aux dérives du pouvoir.

Pour lui rendre hommage, nous avons demandé à l’artiste Hopare, de réaliser un portrait de Nelson Mandela sur le mur de l’espace de proximité et d’inscrire une citation à l’entrée. Je souhaite le remercier du remarquable travail qu’il a effectué.

Ce portrait et cette citation à l’entrée de l’espace Nelson Mandela prouve, que même après la disparition de cette figure d’espérance, son message, continuera à vivre, à inspirer les nouvelles générations.

Nelson Mandela sera toujours la figure autour de laquelle les hommes et les femmes qui luttent pour leurs droits voudront se réunir. Oui, ce sera toujours la référence pour ceux qui n’en ont jamais fini dans leur lutte contre le racisme, contre les discriminations, contre toutes les intolérances et les injustices. Oui, il demeurera la figure de proue des peuples arc en ciel.

Je vous propose maintenant d’observer une minute de silence.

Je vous en remercie. »

Signature d’un accord en faveur du développement de Biocitech

signature Biocitech

La Caisse des Dépôts et Sanofi ont signé, le 9 décembre, un protocole d’accord relatif à la reprise par la Caisse des Dépôts du site Biocitech, parc d’activités dédié aux sciences de la vie et acteur majeur pour le développement des biotechnologies de la ville de Romainville, du département de Seine-Saint-Denis et de la région Ile-de-France.

Créé en 2003, Biocitech résulte de l’engagement, pris en 2002, par Sanofi de conduire une opération de réindustrialisation en partenariat avec les collectivités locales. Aujourd’hui, le parc spécialisé en biotechnologies et dans les sciences du vivant accueille 25 sociétés de biotechnologies et près de 350 personnes sur la commune de Romainville.
Cet accord marque le commencement d’une nouvelle dynamique de croissance pour le parc d’activités, portée par un plan d’investissements visant à optimiser et rationaliser les installations. Il permet également de mobiliser tous les partenaires en vue de pérenniser l’implantation des actuels locataires et d’attirer de nouveaux résidents, tout en valorisant la réserve foncière.
Corinne Valls s’est félicitée de cette signature : « J’ai suivi avec beaucoup d’attention l’évolution des discussions, tant j’étais persuadée de l’importance de ce partenariat pour le développement de Biocitech. Biocitech avec ses laboratoires, ses entreprises et ses équipements de pointe, notre pépite comme nous avons coutume de dire, est et sera le phare attractif de notre ZAC de l’Horloge et de notre nouveau quartier avec ses nouvelles voiries, ses transports, ses bâtiments, ses aménités environnementales qui accueilleront les entreprises et leurs salariés »

Avis favorable pour la ligne 11 !

La ligne 11 va enfin arriver à Romainville d’ici 2019 ! Les élus du MGC saluent l’avis favorable émis par la commission d’enquête. Cet avis, sans réserve, assorti de trois recommandation marque enfin le début de la réalisation du prolongement jusqu’à Rosny-Bois-Perrier.

Courrier de Corinne VALLS au Président du SYCTOM

Image

Le vendredi 6 décembre, Corinne VALLS a adressé une lettre au président du SYTCOM, Monsieur François Dagnaud.

Dans ce courrier, Corinne Valls, interpelle monsieur Dagnaud concernant les risques d’un tel projet suite aux incidents survenus à Fos-sur-Mer. Elle lui rappelle également que la municipalité avait déjà émis un avis défavorable en 2010 et que le conseil communautaire d’Est Ensemble en a fait de même dès le 11 décembre 2012.

Elle réclame au président du SYCTOM un nouveau projet plus sûr et un cahier des charges plus stricte.

Retrouvez l’intégralité de sa lettre :

 

Romainville le vendredi 6 décembre 2013

        Monsieur François Dagnaud

Président du SYCTOM

    35, boulevard Sebastopol

75001 Paris

Monsieur le Président,

Vous avez fait le choix de faire appel de la décision du Tribunal Administratif de Montreuil du 18 avril 2013, décidant l’annulation de l’arrêté du 17 janvier 2011 du préfet de la Seine-Saint-Denis autorisant l’exploitation du centre multifilère de traitement des déchets ménagers.

Pourtant, le grave accident survenu le 2 novembre dernier à l’usine de Fos sur Mer vous oblige à redoubler de vigilance. L’incendie dans la zone de méthanisation du centre, exploité par la société Evéré, filiale d’Urbaser, n’est pas un accident isolé, il constitue le quatrième départ de feu en trois ans.

En ce sens, conscient des risques que pourrait connaitre le projet prévu sur le territoire de Romainville, le Conseil Communautaire d’Est Ensemble a voté dès le 11 décembre 2012 un avis défavorable au projet de centre de tri-mécano-biologique par méthanisation tel que confié à l’exploitant Urbaser et a demandé un nouveau projet plus sécurisant, plus petit, plus innovant et nécessitant un nouveau débat avec les habitants.

Les élus de Romainville ont émis dès 2010 un avis défavorable au projet, renforcé par un second le 17 décembre 2012.

Pour répondre à ces attentes, il est nécessaire de définir un nouveau projet à l’aide d’un cahier des charges strict, intégrant les conditions énoncées dans l’avis, voté à l’unanimité des membres du Conseil communautaire, dont l’ensemble des Maires concernés, notre boussole déterminant ma ligne de conduite.

Je suis convaincue qu’un simple avenant au marché conclu avec la société Urbaser n’apportera pas les garanties nécessaires. Les enjeux pour notre territoire, supposent que nous prenions le temps nécessaire à la conception d’une installation performante grâce à un traitement des déchets exemplaire, que chacun soit entendu dans le cadre d’une concertation large. Ce temps d’études complémentaire et d’échanges aurait pu être initié rapidement suite à la décision du Tribunal administratif de Montreuil, il est encore temps d’engager le processus.

Je vous prie de croire, Monsieur le Président en mes respectueuses salutations et reste à votre disposition pour engager une réflexion partenariale.

                                                                                                 Corinne Valls

Capture d’écran 2013-12-06 à 15.06.39

Fermeture du magasin Lidl au Bas-Pays : la municipalité engagée pour réimplanter un commerce

Le magasin d’alimentation situé avenue Gaston Roussel a fermé le mercredi 30 octobre dernier suite à une décision unilatérale de la direction du groupe Lidl.

https://i0.wp.com/www.onisep.fr/var/onisep/storage/images/media/images/pictos/picto-secteur/picto-commerce-grande-distribution/9818135-1-fre-FR/picto-commerce-grande-distribution_medium.jpg

Les élus de Romainville regrettent la disparition de ce commerce essentiel dans le quartier du Bas Pays et se mobilisent pour proposer rapidement une solution alternative.

Des discussions sont d’ores et déjà engagées avec Lidl pour assurer la vente des locaux leur appartenant et permettre l’installation d’une nouvelle enseigne alimentaire.

Dans l’attente d’une solution satisfaisante les riverains pourront bénéficier du renforcement de la fréquence des bus 318, effective à partir du 4 novembre.

Le quartier des Bas-Pays doit connaitre dans les années à venir de profondes transformations grâce au projet d’aménagement de la ZAC de l’Horloge prévoyant des commerces, des activités, des logements, de nouveaux transports… Mais sans attendre, la municipalité a d’ores et déjà engagé des discussions avec des professionnels de santé pour renforcer l’offre de soins sur ce secteur, des actions sont aussi menées pour dynamiser la vie locale en particulier au sein du Pavillon de l’Horloge et favoriser l’implantation de nouveaux commerces de proximité.