Vers la préfiguration d’une métropole parisienne inégalitaire ?

Depuis le début de l’annonce de la mise en chantier de la métropole du Grand Paris, les élus du MGC l’ont défendue comme outil de réduction des inégalités sociales, territoriales et de rééquilibrage entre l’ouest et l’est parisien.

Malheureusement le vote du 8 octobre dernier, sous l’impulsion de la droite, a validé l’idée que Paris et les Hauts-de-Seine n’aient qu’une solidarité au compte-goutte.

Les Plans Locaux d’Urbanisme métropolitains porteurs d’équilibre de logement sociaux entre départements ont été abandonnés.

Sur les 150 votants de toute tendance politique, seuls 8 élus-es, dont le Maire de Romainville, ont voté contre.

Ainsi ce consensus par le plus petit dénominateur commun, entérine la préfiguration d’une métropole parisienne comme une couche supplémentaire au mille-feuille territorial.

Il revient donc aux parlementaires de réintroduire rééquilibrage et solidarité dans cette Métropole.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s