Le prolongement du tramway T1 : une nécessité pour notre territoire

Après la polémique infondée sur le financement de la ligne 11 du métro, le prolongement du tramway T1 a également fait parler de lui concernant son site de maintenance et de remisage (SMR).

Le choix d’installer le SMR à Montreuil s’est traduit par l’organisation de plusieurs réunions avec les acteurs du territoire pour définir au mieux l’architecture du bâtiment et optimiser l’aménagement paysager. La concertation a eu lieu, les recours ont été rejetés. Il est temps maintenant de lancer les travaux.

Notre territoire manque cruellement de modes de transports lourds. Ce tramway, qui transportera 50 000 voyageurs par jour, va permettre de répondre aux besoins des habitants de Noisy-le-Sec, Romainville, Montreuil et Fontenay qui réclament plus de solutions de mobilité, des alternatives sérieuses à un usage trop souvent contraint de la voiture et attendent depuis trop longtemps l’arrivée de ce tramway.

Les élus  MGC souhaitent que le projet avance au rythme prévu et que toutes les décisions permettant le démarrage des travaux soient prises.

Collège : Une réforme qui place l’égalité pour tous les élèves

La réforme des collèges comporte de nombreuses avancées (20% du temps d’enseignement laissé à l’initiative des équipes pédagogiques, création d’enseignements interdisciplinaires, 40 heures de travail en petits groupes, deuxième langue vivante dès la 5ème, meilleure liaison CM2-6e,…).

Il s’agit d’une réforme ambitieuse mais les préjugés, une opposition hostile et les postures politiciennes de certains figent le débat et prennent en otage les élèves.

Aujourd’hui le collège est profondément inégalitaire, triant les élèves davantage qu’il ne les accompagne dans la réussite. Il est donc nécessaire d’assurer un même niveau d’exigence pour que tous les élèves acquièrent le socle commun de connaissances, de compétences et de culture.

A écouter certains, cette réforme ne fera qu’empirer les choses. Ce sont les mêmes qui critiquaient la mise en place des nouveaux rythmes scolaires et qui auraient voulu priver nos élèves romainvillois d’activités périscolaires ludiques et épanouissantes. Aujourd’hui plus personne ne souhaite revenir sur cette réforme.

Nous devons donc dépasser les logiques partisanes dans le seul intérêt de l’enfant et c’est ce que propose cette réforme des collèges présenté par la ministre Najat Vallaud Belkacem.