Ouverture d’un centre d’hébergement d’urgence pour accueillir temporairement des réfugiés à Romainville

Suite à la terrible crise humanitaire que nous connaissons, la préfecture de Seine-Saint-Denis a décidé d’ouvrir un centre d’hébergement d’urgence, dans des locaux privés, situés rue Alphonse Leydier à Romainville, pour accueillir temporairement environ 70 réfugiés.

Cette crise humanitaire à laquelle nous assistons est une des plus terribles crise de l’histoire contemporaine. Une crise qui nous concerne tous. Des milliers de gens fuient les guerres, les persécutions, le terrorisme et prennent des risques pour leur vie. Face à ce drame, nous avons tous un devoir d’humanité et de solidarité.

La France a toujours été une terre d’accueil pour les femmes et les hommes qui cherchent à échapper aux crises et aux guerres qui secouent leurs pays d’origine (les opposants à Mussolini ou à la dictature de Franco, les réfugiés chiliens, ceux des « boat people » vietnamiens ou encore plus récemment les réfugiés de l’ex-Yougoslavie). Jamais il n’y a eu ce que certains appellent un « risque de désintégration de la société française ». Aujourd’hui, nous ne pouvons pas fermer nos portes à ces hommes et ces femmes qui fuient la mort en Syrie, en Irak, en Erythrée, en Libye….

Face à l’ampleur de la crise et à l’urgence humanitaire, il est de notre responsabilités d’élus locaux de sortir de la passivité et de permettre aux collectivités de jouer pleinement leur rôle aux cotés des associations d’aides aux réfugiés, des acteurs publics et privés dont le travail et l’engagement doit être encouragé et salué.

Chacun doit se mobiliser pour assurer une répartition équitable entre les régions afin de permettre l’accueil et l’intégration de ces réfugiés, d’autant que la région Île-de-France, plus particulièrement notre département et notre ville, sont des territoires en tension où la pression de la demande de logements est déjà très forte. L’association Aurore prendra en charge temporairement l’hébergement et l’accompagnement de ces réfugiés le temps que leur dossier de demande d’asile soit examiné par la préfecture.

La ville de Romainville sera à la hauteur des responsabilités qui sont les siennes en participant, aux cotés de l’État et du département, à l’accueil temporaire de ces réfugiés. Cet accueil devra être conjugué à l’apprentissage du français, faciliter un accès aux démarches administratives. La ville s’engage aussi à proposer éventuellement un accompagnement psychologique ou à la santé et à tout mettre en œuvre pour assurer les meilleures conditions d’accueil.

Une fois que les besoins seront connus, un appel à toutes les solidarités pourra être lancé afin que chaque romainvilloises et romainvillois qui souhaitent être utiles et aider puissent le faire.

http://www.leparisien.fr/le-raincy-93340/romainville-et-le-raincy-accueilleront-les-premiers-refugies-syriens-en-seine-saint-denis-17-09-2015-5101463.php

Les élus du Mouvement de la Gauche Citoyenne soutiennent la candidature de Claude Bartolone pour une Île-de-France humaine

Développement économique, aménagement du territoire, gestion des transports, formation professionnelle, construction, entretien et fonctionnement des lycées, développement durable…

LES COMPETENCES DE LA REGION SONT NOMBREUSES ET TOUCHENT VOTRE QUOTIDIEN

Pour prendre la parole, pour donner son avis, pour dire quelle région vous souhaitez

Il existe un moyen : VOTER

Vous avez jusqu’au 30 septembre pour vous inscrire sur les listes électorales

Pour cela rendez-vous à la mairie avec une carte d’identité et un justificatif de domicile (facture EDF ou France Telecom, quittance de loyer etc.).

Les élections régionales se dérouleront les 6 et 13 décembre 2015

Depuis 2010, Romainville a bénéficié de 6 millions d’euros de subventions de la région Île-de-France pour de nombreux projets comme la construction de la Médiathèque Romain Rolland, du complexe sportif Colette Besson et du Centre municipal de santé Louise Michel, la réhabilitation du cinéma le Trianon ou de l’espace Jacques Brel.

La majorité de gauche de la région Île-de-France a également soutenu de nombreuses structures d’insertion.

Les élus du Mouvement de la Gauche Citoyenne soutiennent la candidature de Claude Bartolone pour une Île-de-France humaine. Il est le seul en mesure de rétablir l’équilibre entre les territoires, sans les opposer en offrant à chacun l’opportunité de réussir, de trouver sa place.

« Je connais l’expérience, les compétences politiques et les qualités humaines de Claude Bartolone. Élu de terrain, il connaît parfaitement notre territoire et les défis que nous devons relever tous ensemble. La région Île-de-France doit rester à gauche afin de continuer de mener des politiques d’égalité, de solidarité et de lutte contre les inégalités dont ont besoin les populations. » Corinne Valls, Maire de Romainville, Vice-présidente du Conseil départemental de Seine-Saint-Denis

tract inscriptions liste electorale sept 2015 (1)

L’éducation : une priorité pour la municipalité

Chaque année, septembre marque la rentrée de nos enfants. La ville de Romainville met en œuvre, tout au long de l’année, l’ensemble de ses moyens pour assurer leur éducation.

Cela passe par de nombreux travaux pour créer de nouvelles classes ou de nouveaux bâtiments. Après les nouvelles écoles Gabriel Péri et Paul Vaillant-Couturier en 2012 et avant l’extension de l’école Marcel Cachin en 2016 et la création d’un groupe scolaire à Gagarine à partir de 2018, nous inaugurons cette année un nouveau bâtiment dans l’école maternelle Jean Charcot pour améliorer les conditions d’accueil et le confort des élèves. L’été a également été propice à de nombreux travaux de rénovation et d’embellissement dans nos établissements scolaires.

Cela passe aussi par la mise en œuvre de notre Projet éducatif de territoire, adopté cette année, par la qualité de nos activités périscolaires et du temps méridien. Des activités variées, ludique et enrichissantes proposées par des intervenants qualifiés pour contribuer à l’épanouissement de nos élèves et au développement de leur curiosité intellectuelle.

Contrairement à la droite départementale qui prive les familles des 18 000 futurs collégiens de 6ème du chèque de rentrée de 200€, notre majorité de gauche continuera ses efforts pour favoriser l’éducation de nos enfants afin de lutter efficacement contre le décrochage et les inégalités scolaires.