La droite au secours des communistes

Ce mercredi 16 décembre, en Conseil Municipal, la droite Romainvilloise apporte ses voix et son soutien à une élue communiste, représentante du groupe Front de Gauche – NPA pour siéger en leur nom au conseil de territoire d’Est Ensemble.

Dans son intervention, le président de groupe LR-UDI-MODEM, Florian Favier-Wagenaar a affirmé que les membres de son groupe donneraient leur voix à Sofia Dauvergne sous prétexte que l’opposition, de par la loi, ne siégerait plus au Conseil de territoire.

Avec une satisfaction convenue, Sofia Dauvergne a confirmé sa candidature acceptant d’être élue avec les voix des élus de la droite.

Ce soir, les élus de la majorité comme les citoyens dans la salle ont vécu un moment historique, celui d’une droite qui veut faire représenter ses électeurs de 2014 par une communiste.

Ces alliances contre nature trahissent le vote des Romainvilloises et des Romainvillois et contribuent toujours plus aux discrédits de la politique.

Face à ce déni de démocratie, les groupes politiques de la majorité ont quitté la salle refusant de cautionner cette mascarade. Faute de quorum, le Conseil municipal est reporté.

CP majorité CM

Publicités

La Seine-Saint-Denis ne doit pas être oubliée!

Ces élections régionales ont été indécises jusqu’au bout. Même si le Mouvement de la Gauche citoyenne est déçu du résultat en Île de France, nous sommes cependant fiers de la forte mobilisation des Français, qui ont fait le choix de ne pas confier nos régions à l’extrême-droite. Ces résultats donnent raison à la Gauche qui n’a pas hésité à appeler à faire barrage au Front national, contrairement au chef du parti Les Républicains. Grâce à ce sursaut civique et au retrait des candidats de gauche dans les régions où le FN menaçait de s’emparer du pouvoir, la République demeure forte et unie contre la haine et la régression.

Nous constatons également une plus forte mobilisation des Romainvillois (10 points de participation supplémentaire par rapport au premier tour) même si nous ne pouvons que regretter que plus d’un électeur sur deux ne se soit pas déplacé aux urnes.

Nous tenons à féliciter Claude Bartolone pour cette belle campagne et son discours pour une Île de France humaine et à remercier les romainvillois qui lui ont apporté leur suffrage. A Romainville, comme en Seine-Saint-Denis, il est arrivé largement en tête (61,51%), preuve du soutien des romainvilloises et des romainvilois envers notre député.

La victoire étriquée de Valérie Pécresse à la tête de la région Île de France, alors qu’on nous prédisait, il y a quelques semaines, une large victoire de la droite, prouve que son discours n’a pas rassemblé la grande majorité des franciliens.

Nous resterons vigilants pour que nos territoires ne soient pas oubliés ou dénigrés par cette nouvelle majorité. Les élus du mouvement de la Gauche Citoyenne, dont Corinne Valls en tant que Maire, élue au Conseil départemental de Seine-Saint-Denis et administratrice du syndicat des transports d’Île de France, continueront à se battre, aux cotés de Stéphane Troussel et des élus de gauche de la région pour mener à bien les projets importants et attendus pour notre territoire comme le prolongement du T1, la construction d’un lycée sur notre commune ou encore l’aménagement de l’île de loisirs de la Corniche des Forts.

Résultats du 2nd tour des élections régionales

Inscrits : 13 667 / Votants : 6 390 / Absentions : 7 277 (53.25%)

Blancs : 186 / Nuls : 130

La gauche et les écologistes rassemblés, avec Claude Bartolone : 3 736 (61.51 %)

L’alternance avec Valérie Pécresse : 1 446 (23.81 %)

Liste front national présentée par Marine Le Pen : 892 (14.69 %)

Dimanche 16 décembre, votons Claude Bartolone

Dimanche, nous votons, nous décidons, nous choisissons.

C’est une question d’identité pour l’Île-de-France.

Nos valeurs, c’est le vivre ensemble. Chaque Francilienne, chaque Francilien, où qu’il vive, quelles que soient ses origines, a droit au progrès social et à l’égalité républicaine.

C’est une question de projet pour l’Île-de-France.

Le projet de Claude Bartolone apporte à la fois des réponses concrètes aux poisons du quotidien – notamment dans les transports, l’emploi et le logement – et des perspectives d’avenir en matière d’éducation, de culture, d’environnement et de développement économique.

Dimanche 16 décembre, votons Claude Bartolone

infographie2nd

Dimanche, la Seine-Saint-Denis a rendez-vous avec son histoire et son avenir

Le Mouvement de la Gauche citoyenne s’associe au message de Stéphane Troussel, Président du Conseil départemental de Seine-Saint-Denis.

« Madame, Monsieur,

Dimanche dernier, alors que l’ensemble du pays a été marqué par une montée sans précédent du vote Front National, notre département a résisté.

Nous pouvons être fiers de l’Ile-de-France et de la Seine-Saint-Denis en particulier.

Depuis plusieurs semaines, notre département, la Seine-Saint-Denis, fait l’objet d’une violente campagne de dénigrement et de calomnie par l’extrême-droite mais aussi, par la candidate de Sarkozy Mme Pécresse qui a décidé d’attaquer sans relâche la Seine-Saint-Denis, à coup d’affiches ordurières, de slogans nauséabonds et de clichés dépassés.

Ce mépris pour notre département est tout simplement grave et intolérable mais préfigure hélas bien ce que serait l’attitude de Mme Pécresse à l’égard de la Seine-Saint-Denis si par malheur elle dirigeait l’Ile-de-France.

Allons-nous supporter d’être ainsi trainer dans la boue par des gens qui n’ont que du mépris pour la Seine-Saint-Denis et ses habitants ? Allons-nous nous laisser piétiner pendant les 6 prochaines années et mettre à mal tant de projets, tant d’associations ? Allons-nous confier la région Ile-de-France à une droite qui déteste la Seine-Saint-Denis et qui ne la regarde que comme un ghetto ?

Déjà de nombreuses personnalités engagées dans notre département, chefs d’entreprises, artistes, militants associatifs, se sont élevées pour dénoncer cette campagne anti-Seine-Saint-Denis.

Alors, dimanche, il ne s’agit plus de regarder les sondages, ni de se taire. Dimanche, la Seine-Saint-Denis doit prendre la parole et se faire entendre pour infliger une réponse cinglante à Mme Pécresse et à l’extrême droite. Et pour se faire entendre en démocratie, il n’y a qu’une voix, celle des urnes.

Dimanche, le vote des Séquano-dyonisiens sera déterminant non seulement pour la Seine-Saint-Denis, mais pour toute l’Ile-de-France.

Dimanche, le mouvement du premier tour qui a placé Claude Bartolone largement en tête en Seine-Saint-Denis doit s’amplifier pour soutenir le rassemblement de toute la gauche et des écologistes. Ensemble, votons pour une Ile-de-France plus humaine, plus forte, plus solidaire.

Dimanche, la Seine-Saint-Denis a rendez-vous avec son histoire et son avenir. Elle ne peut pas le manquer. Je vous appelle à la mobilisation générale pour voter et faire voter pour la Gauche et les Écologistes rassemblés autour de Claude Bartolone.

Je compte sur vous,

Stéphane Troussel
Président du Conseil départemental de Seine-Saint-Denis »

A Romainville, les forces politiques de notre majorité municipale sont largement en tête

Une nouvelle fois, au lendemain du premier tour des élections régionales, les résultats nationaux interpellent. L’abstention toujours trop forte, les voix de trop nombreux électeurs portées vers l’extrême droite, sont les marqueurs de plus en plus prégnant d’une démocratie affaiblie.

En Île-de-France, le total des voix de gauche permet pourtant d’espérer une victoire de Claude Bartolone face à la droite.

A Romainville, les forces politiques de notre majorité municipale sont largement en tête : la liste socialiste, radicale et citoyenne recueille 1 855 voix, soit 37,86 % des suffrages, celle d’Europe Écologie les Verts compte 446 voix, soit 9,10 %.

Le Mouvement de la Gauche citoyenne se réjouit de ces résultats mais reste vigilant car 62,79 % des citoyens ne ce sont pas exprimés le dimanche 6 décembre et le Front National est en deuxième position sur notre territoire (890 voix soit 18,16 % des exprimés), loin devant le Front de Gauche (675 voix – 13,78 %) et les Républicains – UDI (613 voix – 12,51%).

Il reste 6 jours, moins d’une semaine, pour mobiliser tous les progressistes, les humanistes et faire barrage à l’extrême droite et à la droite extrême.

Dimanche 13 décembre votons Claude Bartolone.

12311303_989036881160214_6542209129580975155_n

 

Résultats 1er tour Elections régionales – Romainville

Inscrits : 13 667 / Votants : 5 086 / Exprimés : 4 900

Blancs : 100 / Nuls : 86

Abstentions : 8 581 (62.79 %)

– Avec Claude Bartolone – Une île de france humaine : 1 855 – 37.86 %

– Liste Front National présentée par Marine le Pen : 890 – 18.16 %

– Nos vies d’abord ! Egalité écologie dignité citoyenneté – Pierre laurent, Eric Coquerel, CLémentine Autain : 675 – 13.78 %

– L’alternance avec Valérie Pécresse : 613 – 12.51 %

– Changeons d’Air, le rassemblement écologiste citoyen : 446 – 9.10 %

– Debout la France avec Nicolas Dupont-Aignan : 178 – 3.63 %

– Lutte Ouvrière- Faire entendre le camps des travailleurs : 103 – 2.10 %

– Union des démocrates musulmans français – Faire ensemble uneIle-de-France qui nous rassemble : 39 – 0.80 %

– L’UPR avec François Asselineau, le Parti qui monte malgré le silence des médias : 37 – 0.76 %

– FLUO (Fédération libertaire unitaire ouverte) : 21 – 0.43 %

– Nous citoyens pour l’île de france : 18% – 0.37 %

– Aux urnes citoyens : 17 – 0.35 %

– Liste d’union citoyenne : 8 – 0.16%

 

Votons Claude Bartolone dès le 6 décembre

cover-facebook
Dimanche 6 décembre est un jour important pour notre Région et notre République. Il est indispensable d’aller voter.
Nous connaissons l’expérience, les convictions de gauche et le sens de l’intérêt général de Claude Bartolone qui lui permettront de nous représenter dignement avec des priorités fortes : la bataille du logement grâce notamment à l’encadrement des loyers, l’amélioration des transports à travers par exemple le 24h/24 et la police des transports, le combat éducatif et culturel grâce aux programmes « Zéro décrocheur » et « Culture et Arts au Lycée », l’engagement écologique via l’écotaxe pour les poids-lourds qui traversent l’Île-de-France…
Ces priorités qui s’appuient sur 160 propositions précises, financées avec zéro euro d’augmentation de la fiscalité des ménages et des entreprises, sont de nature à rassembler tous les Franciliens et à permettre à notre Région de respirer l’Égalité républicaine.

Dès le 1er tour, pour la République et ses valeurs, pour une Ile-de-France humaine et rassemblée, nous devons voter Claude BARTOLONE!

http://www.uneiledefrancehumaine.fr/Capture d’écran 2015-11-29 à 23.52.12

Capture d’écran 2015-11-29 à 23.52.24