Mobilisons nous pour le devenir de notre pays et de ses habitants

Emmanuel Macron est élu ce soir Président de la République. Les Romainvilloises et les Romainvillois l’ont placé largement en tête avec près de 80 % des suffrages.

Nous avons su nous mobiliser pour défendre nos valeurs républicaines. Néanmoins, le score beaucoup trop important de l’extrême droite mais aussi l’abstention et le nombre de bulletins blancs et nuls doivent nous alerter.

Les cinq ans à venir sont donc décisifs pour répondre aux inquiétudes des Français-es et nous devons tous nous mobiliser pour le devenir de notre pays et de ses habitants.

 

Résultats du deuxième tour de l’élection présidentielle à Romainville – 7 mai  2017

– Inscrits : 14 489

– Votants : 9 516

– Blancs : 687

– Nuls : 236

– Abstentions : 4 973 (34.42 %)

– Exprimés : 8 593

– Emmanuel Macron : 6 812 (79.27 %)

– Marine Le Pen : 1 781 (20,73 %)

Publicités

Pour la République, mobilisons-nous contre le Front national

Les groupes du MGC, du PS, de EELV, du FORUM de Romainville et du Mouvement Gaulliste de la majorité municipale vous appellent à voter contre Marine Le Pen! Et à voter pour Emmanuel Macron!

Le dimanche 23 avril, les Françaises et les Français ont placé Emmanuel Macron en tête du premier tour de l’élection présidentielle. Face à Marine Le Pen, le 7 mai nous nous engageons pour que la mobilisation soit sans précédent !

Les résultats du premier tour ont été marqués par un message fort des électrices et des électeurs pour faire changer les choses, renouveler les pratiques et le paysage politique. Ce message est entendu, il sera porté mais il ne doit pas justifier, le 7 mai, une remise en cause des valeurs de notre République, de notre démocratie.

Nous avons été nombreux à soutenir des projets, des candidatures de progrès social, économique, écologique. Des projets de société garantissant le respect des valeurs de notre République : Liberté, Egalité, Fraternité.

Le 7 mai, deux options s’ouvrent et donnent à notre vote un sens déterminant pour l’avenir de notre pays, de notre République et de notre démocratie. En avril 2002, un véritable Front Républicain s’était constitué pour faire barrage à l’extrême droite. Il s’était traduit massivement dans la rue puis dans les urnes. Aujourd’hui, la banalisation du populisme qui grandit dangereusement en Europe, la résignation et la déception des électeurs – aussi légitimes et compréhensibles soient-elles – ne peuvent faire le jeu de l’extrême droite sans mettre en péril notre pacte démocratique et notre contrat social. Dans ce contexte, la victoire d’Emmanuel Macron n’est pas assurée.

Le Front national de Marine Le Pen exprime toujours le rejet de l’autre, la haine, le racisme, l’antisémitisme, le repli sur soi. Le Front national propose une vision conservatrice et réactionnaire de notre société, un projet anti européen qui aurait de lourdes conséquences sur notre quotidien, sur notre place en Europe et dans le Monde.

Mais le Front national, c’est aussi le parti le plus poursuivi de France par la justice. De ce point de vue, ne prenons pas le risque d’élire pour la première fois de notre histoire politique, une présidente de la République convoquée en vue de sa mise en examen !

Pour continuer à faire vivre notre démocratie votons massivement contre l’extrême droite. Relevons ensemble le défi imposé à notre République, votons pour Emmanuel Macron !

Dimanche 7 mai, chaque voix comptera, votons et appelons à voter pour Emmanuel Macron !

Corinne Valls, Maire de Romainville, Vice-présidente du Conseil Départemental, Philippe Guglielmi, Premier Maire adjoint, Jacques Champion, Président du Mouvement de la Gauche Citoyenne, Bruno Lotti, Président du groupe Socialiste, Stéphane Weisselberg, Président du groupe Europe Ecologie les Verts, Viviane Van de Poele, Présidente du groupe Forum de Romainville, Marcel Trasi, Président du Comité des citoyens Gaullistes de Romainville